Mes actualités

IRD seeks Post-Doctoral research assistant : Koronivia Joint Work on Agriculture and the Sustainable Development Goals.

Post-Doctoral research assistant to review and synthesize the…

Ecosystems restoration: a preparatory workshop to CBD consultation, Rio de Jainero Brazil

a pre-workshop at the occasion of CBD workshop on ecosystem restoration…

« Expérimenter c’est imaginer »

« Nietzsche »

Dégradation-Désertification des terres

La dégradation des terres est un phénomène complexe qui implique généralement la perte totale ou partielle de la productivité, de la couverture végétale, des sols, de la biodiversité et une diminution des services écosystémiques et de la résilience de l’écosystème face aux perturbations et stress environnementaux. On estime que 70% des écosystèmes terrestres (hors terres gelées) ont été transformés de leur état naturel, et que 1 hectare sur 5 s’est dégradé au point de ne plus pouvoir remplir l’usage prévu, touchant 3,2 millions de personnes. La récente crise mondiale de la COVID-19 est un élément supplémentaire illustrant l’importance des terres. En effet la dégradation des terres est l’un des facteurs d’émergence des zoonoses.

Mon mandat de 4 ans (2015-2019) en tant qu’expert scientifique de l’Interface Science Politique de la Convention des Nations Unies de Lutte contre la Désertification (CNULCD), et ma récente nomination (juillet 2020) par le Ministère de la Recherche et de l’Innovation à la Présidence du Comité Scientifique Français de lutte contre la Désertification (CSFD) structurent mes activités.